LE SANCTUAIRE DES HERISSONS

accueil > hérisson > gestes d'urgence


Adresses des centres faune sauvage


LE SANCTUAIRE TIENT A PRECISER QU'IL EST ILLEGAL DE DETENIR DES HERISSONS, MERCI DE NOUS APPELER AFIN QUE NOUS PUISSIONS VOUS REDIRIGER VERS UN CENTRE DE SOINS OU UN VETERNAIRE

"Seuls les vétérinaires sont habilités à prescrire des traitements. En aucun cas, le sanctuaire ne saurait être tenu responsable d'une mauvaise utilisation par des personnes non compétentes."


Vous venez de trouver un hérisson adulte ou bébé en plein jour, rentrez le de toute urgence à l'intérieur et mettez le sur une bouillotte ou des bouteilles d'eau chaude, QUEL QUE SOIT LE TEMPS QU’IL FAIT, si l’animal est froid. Appelez le Sanctuaire qui vous redirigera vers un centre de soins. En attendant sa prise en charge voici quelques gestes d’urgence qui pourront l’aider.

Plusieurs cas peuvent se présenter :
A) Si c'est un bébé hérisson cliquez ici.

 

B)1) Si c'est une maman avec ses petits voir ci-dessous.

Merci à Françoise Brassart
pour ce joli dessin

Si vous l'apercevez à la tombée du jour ou de la nuit, vous pouvez l'aider en lui donnant à manger des boîtes pour chats ou chiens ou des croquettes et de l'eau (mais jamais de lait ni de pain). Disposez à son intention un carton ou un tas de bois, (elle ira se réfugier dessous).

Si vous l'apercevez pendant la journée, c'est qu'il y a un problème elle a sûrement été dérangée et elle est en perdition (un hérisson bébé ou adulte sans abri dans la journée est un animal en danger car un contact avec les mouches est alors possible (les mouches pondent des oeufs (voir photo N°1)    photo N°2 sur les hérissons qui sont ensuite dévorés vivants par les asticots). En effet, le hérisson est un animal crépusculaire et nocturne, il n'est donc jamais en contact avec ce type d'insecte.

Il faut d'urgence la mettre à l'abri avec ses petits. Dans votre jardin mettez un carton retourné rempli de feuilles, de foin, herbes sèches ou de papier journal, n'oubliez pas de faire un trou pour qu'elle puisse entrer et sortir. Attrapez-la avec des gants ou un journal que vous glisserez sous elle, mettez-la dans le carton avec les bébés. N'oubliez pas la nourriture et l'eau (s'il ou elle semble déshydraté(la peau ne reprend pas sa place lorsque l'on tire dessus) il faut donner de l'eau salée/sucrée à l'aide d'une petite seringue en le tenant debout, ou(un exemple une tasse à café d’eau mélangée avec une cuillère à café de sucre ou de miel et 5 pincées de sel. Le vétérinaire peut également faire une injection de chlorure de sodium .

2) C'est un hérisson tout seul

(même procédure que pour la maman avec les bébés que ce soit le jour ou la nuit)

3) Il ou elle est très mal en point

Il est très faible et semble divaguer, se laisse attraper sans réaction, il faut d'urgence le réchauffer (bouillotte ou bouteilles d’eau chaude)et l'alimenter. Mettez-le à l'abri dans un carton enveloppé dans de la laine polaire ou sweat. Proposez-lui de l'eau et de la nourriture, s'il n'a pas la force de manger, gavez-le avec une seringue en lui donnant du FORTOL (il s'agit d'un complément nutritif en vente chez le vétérinaire). Une fois que la boite de Fortol est entammée, elle reste valable 48 heures au réfrigérateur. Un conseil : congeler le restant dans un bac ou un sachet à glaçons, administrer 30 ml pour 100 grs de hérisson par jour en 5 repas à 4 heures d’intervalle, vous pouvez également donner du lait pour chiots et chatons, ou du lait pour chats en vente dans les grandes surfaces que vous pouvez mélanger avec des petits pots pour bébés humains. En aucun cas n'administrer du lait de vache, il provoque des diarrhées mortelles. Si vous n’avez rien sous la main, vous pouvez toujours donner un jaune d’œuf cru(attention 24h max)avec du sucre et de l’eau à la seringue.Ne jamais donner le biberon en tenant le hérisson sur le dos car il pourrait faire une pneumonie d'inhalation.

Pour tout lait maternisé chiot et chaton de il faut impérativement respecter le dosage chiots ou chatons le surdosage entraînerait des ballonnements et des décès chez le hérisson.
    1. Chez le pharmacien, on peut se procurer des seringues de 20 ml ou plus, ce sont de grosses seringues dans lesquelles on peut mettre aisément le produit. Tenez le hérisson dans la main gauche et la seringue dans la main droite et essayez de l'alimenter. Au début ce sera difficile car il cherchera à se mettre en boule mais il faut persister, sa survie en dépend.
    2. Ensuite donnez-lui de l'eau sucrée, (toujours avec la seringue)

4) Il refuse de s'alimenter et malgré vos efforts sa mâchoire reste crispée(voir absolument le vétérinaire)

Un hérisson en perdition est souvent un animal en état de choc, il faut donc le réchauffer. S’il est très faible, votre vétérinaire pourra lui faire des injections (de glucose ou de NA CL.). Il faudra le vermifuger dès que possible (voir plus loin)

5)Il a des problèmes respiratoires(voir absolument le vétérinaire)

En cas de troubles respiratoires intenses, le praticien peut conseiller MICROSOLONE 1mg 1 comprimé/1Kg à mettre broyé dans la nourriture une fois par jour pendant 3 jours (pas plus), il faut également le mettre sous antibiotiques (augmentin nourissons (0.3ml matin et soir pour 1kgs), ou marbocyl ou baytril pendant 7 jours (il faudra le préciser au centre de soins) et le gaver tout doucement, car il ne respire que par la bouche.

6) Il est rempli de puces et de tiques

Attention ne confondez pas les mamelles du hérisson avec une tique(ils sont sous le ventre, petits, souvent noirs et parfois situés fort sur le coté) voir photo

Procurez vous un anti puces chez le véto (de préférence éviter le frontline). Les puces du hérisson ne vivent que sur lui (aucun risque qu’elles restent sur vous ou sur votre animal domestique).

7) Il est blessé et il y a des asticots dans sa blessure (voir absolument le vétérinaire)

Il est impératif de les retirer à la pince à épiler ou avec un coton tige s’ils sont dans une blessure ou dans les yeux, (faire une pause de temps en temps et recommencer) il va sans dire que sa survie en dépend, bien regarder dans ses oreilles et aux abords de l'anus, prendre une brosse à dents s'il y en a dans les piquants. Retirez également les oeufs (voir photo N°1)   photo N°2 sur les hérissons qui sont ensuite dévorés vivants par les asticots) (sorte de grappes jaunes se trouvant sous les bras, dans le cou et sur l'abdomen)avec une brosse à dents sèche. Il est très important de le réhydrater le plus possible. Bien désinfecter avec un produit pas trop corrosif. En cas d’infestation massive, sur les zones peu sensibles, utiliser de l’eau oxygénée à 3% (diluer de l’eau oxygénée 10 volumes 3 fois) asperger, retirer les asticots, rincer avec du sérum physiologique, (ne jamais utiliser d’eau oxygénée, même diluée, dans les yeux ou sur les muqueuses).

Il est impératif de vermifuger le hérisson dans quelque temps, procurez vous chez votre vétérinaire du CAPIZOL (ND)(c’est un vermifuge de volailles) et administrer 1ml pour 750 grs en une fois (sur la pâtée), recommencer dans 3 semaines (à préciser au centre de soins) et refaire au printemps et à l'automne, vous pouvez vous procurer un autre vermifuge mais il faut qu’il soit à base de lévamisol (important). Ne jamais vermifuger en cas de diarrhée, voir le vétérinaire pour la gestion de la diarrhée avant. S’il s’agit d’une femelle qui allaite, contactez le sanctuaire avant de vermifuger.

8) Il a des blessures mais pas d'asticots(voir absolument le vétérinaire)

Bien désinfecter avec de la bétadine diluée 4 fois, + rinçage au sérum physiologique, puis tamponner + bétadine pure ou mettre une pommade antibiotique. Dans la bouche et les yeux, utiliser uniquement du sérum physiologique et le mettre sous antibiotique.

9) Il tousse, éternue et a une respiration rauque(voir absolument le vétérinaire)

Le vermifuger car se sont certainement des vers dans les poumons (s’il s’agit d’une femelle qui allaite, contactez le sanctuaire) ou bien il a une bronchite, dans ce cas, le mettre rapidement sous antibiotiques (les hérissons adultes supportent très bien l'augmentin nourrissons 7 jours de suite 0.3 ml matin et soir) ou lui donner du BAYTRIL 5 % injectable 0,1 ml/1Kg pendant 7 jours ou du Marbocyl, (voir le véto)et précisez le protocole de soins au centre de soins qui prendra le relais.

10)Il a des spasmes(voir absolument le vétérinaire)

Ou il s'agit de suffocations au niveau pulmonaire dues à des vers (dans ce cas vermifuger avec le CAPIZOL) ou, malheureusement c'est un empoisonnement par des pesticides ou des granulés de tue limaces (métaldéhyde), votre vétérinaire saura gérer la situation (les limaces mangent les granulés et les hérissons mangent les limaces empoisonnées), mais ceci n’est qu’un exemple d’intoxications.voir piège à limace.

11)Il est blessé mais on ne peut pas l'examiner car il se met en boule.

Allez chez le vétérinaire qui lui fera une anesthésie en gazeuse. On pourra ensuite lui administrer un antibiotique local après désinfection de la blessure

12)Il a une patte cassée

Voir avec le vétérinaire qui lui fera une anesthésie en gazeuse + une radio et pourra pratiquer une intervention.

13) Il a la gale

Très fréquent (poils dispersés, peau granuleuse). Votre vétérinaire pourra lui faire une injection d'IVOMEC. Attention ce produit doit être dilué 10 fois et 0,4cc pour 1kg à renouveler 3 fois à une semaine d'intervalle ou le mettre sous stronghold chaton (une goutte pour 200grs de hérisson)..

14)Il a la diarrhée.(voir le vétérinaire)

(avec le lait maternisé pour chaton les crottes seront vert clair ce qui est normal)

Donnez lui dans un premier temps ¼ de gélule d’ultra levure, si cela ne s’améliore pas, vous pouvez le mettre sous anti-diarrhéique PRIFINIAL (chez votre vétérinaire).

N’utilisez jamais de tue limaces ou autres pesticides si vous apercevez un hérisson dans votre jardin (26 % du taux de mortalité chez les hérissons). Continuez de mettre à disposition de la nourriture (croquettes) et surtout une gamelle d’eau.(jamais de pain)

Si c'est l'automne ou l'hiver,un hérisson pesant moins de 600 gr il n'aura pas les réserves de graisse suffisantes pour l'hibernation (aménagez lui dans un endroit isolé de votre jardin, un abri pour l'hiver (voir modèles sur le site), et nourrissez tout l’hiver car l’hibernation n’est pas constante chez le hérisson, en effet il n’hiberne jamais plus de 15 jours d’affilée et il est important qu’il ait à manger lors de ses réveils (croquettes par exemple).MERCI POUR VOTRE AIDE

A l'avenir faîtes attention en utilisant les fourches, les faux et les tondeuses. Soyez particulièrement vigilants avec les débroussailleuses, il y a pratiquement toujours un hérisson endormi dans les haies ou les buissons. Vérifiez bien qu'il n'y a pas d'animaux sous les tas de feuilles ou de branches que vous allez brûler (10 % du taux de mortalité chez le hérisson).

Si votre vétérinaire à besoin de pratiquer une exploration de l'animal, le mettre sous anesthésiant léger car le hérisson a le coeur fragile.

La dispersion massive des fourrés denses, la déforestation et les pesticides des cultures ont conduit le hérisson à émigrer dans nos jardins afin d'y trouver refuge. Hélas ces derniers ne constituent pas la tranquillité escomptée.

Quelques statistiques alarmantes
.

Les jeunes hérissons ont une vie pleine de dangers, en effet, 20% des bébés meurent avant d’avoir quitté le nid et les ¾ restants décèdent avant l’âge de 1 an. L’espérance de vie moyenne chez le hérisson est actuellement de 2 ans (cette durée s’amenuise d’années en années) et l’on considère à l’heure actuelle que quatre hérissons sur mille seulement atteignent l’âge canonique de 9 ans ; les causes de mortalité sont en effet multiples :
• 26% des hérissons sont décimés par intoxications chimiques, (pesticides, tue-limaces) etc
• 24 % sont écrasés sur les routes
• 18% meurent de parasitisme
• 13% succombent d’épuisement et de faim
• 10% périssent par noyade, blessures, brûlures etc
• 9% seulement sont victimes de leurs prédateurs naturels, renards, blaireaux, grands-ducs

Quelques gestes simples qui peuvent sauver les hérissons.
Avant de tailler les haies, vérifiez qu'il n'y ait pas de hérissons dessous.
Avant de brûler les feuilles, prendre garde qu'il n'y ait pas un nid dedans.
Utiliser de la bière ou des cendres plutôt que du tue limaces (ou encore mieux, attirer un hérisson dans son jardin !)
Mettre dans votre piscine une planche qui évitera les noyades, idem quand la piscine est vide, un hérisson peut mourir de faim dans une piscine vide.
Attention aux soupiraux, équipez-les de grillages fins.
Garder un petit coin sauvage dans votre jardin pour notre petit ami, lui laisser en automne un peu de feuilles pour la confection de son nid d'hiver.
L'été disposez dans votre jardin quelques gamelles d'eau, jamais de lait, vous pouvez par contre lui donner de la pâtée pour chat.
Attention aux filets de protection des fruits ou des légumes, ce sont de véritables pièges dont il ne peut se dégager.
Attention l'hiver quand vous vous promenez avec votre chien, soyez attentifs, un chien curieux peut déranger un hérisson en pleine hibernation sous un tas de feuilles .
Enfin, sachez que tout hérisson que vous apercevez dans la journée est en danger à cause des mouches, il faut le mettre à l'abri impérativement.
Pour terminer, la route, si vous apercevez notre petit ami en boule au milieu de la route, aidez-le à traverser. Il suffit de le pousser doucement avec un bâton ou avec votre pied, il roulera facilement de l'autre coté.

Les risques (suite)

Comment fabriquer très facilement un piège à limaces


Pour les renseignements non urgents vous disposez des emails


liste des centres de faune sauvage

N'hésitez pas de toute façon à contacter le sanctuaire

permanences tel de 18 h à 20h le soir au Emmanuelle 06.60.46.69.78 ou Claudia 06.33.73.23.97
le samedi matin de 9h à 12h Claudia 06.33.73.23.97

mon adresse email